Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2011

Nouvelle recette de crêpe

Nouvelle couverture pour Le Goût de la crêpe au chocolat, le roman de Léna Ellka ! Encore plus appétissante qu'avant, non ?


Et pour fêter ça, un extrait en avant-première :Morceau choisi
Le peintre se mit au travail. Il peignit, il peignit, on eût dit qu’il adorait ça. C’était vrai, cette sensation de recouvrir les murs d’une belle couleur, y avait-il plus jouissif ? Enfant, ce peintre adorait barbouiller ses feuilles et dépasser un tout petit peu aussi, c’était tellement plus marrant ! Il peignait, il sifflotait. Il aimait que le travail fût bien fait. C’est sans doute la seule différence avec son enfance : il avait cessé de déborder. Vraiment, cet assortiment de quatre couleurs, c’était magnifique. Le peintre terminait soigneusement un coin orange / bleu Majorelle quand Jerk revint de ses emplettes. Un hurlement de bête sauvage et blanche parvint à surpasser les klaxons et mi amor mi corazoooon. Un hurlement de Jerk halluciné. Les murs étaient parfaitement peints. Parfaitement. Mê…

Danse avec Jésus à la radio

Jérémie Lefebvre s'est prêté au jeu des questions/réponses au micro d'Eugénie Barbezat, hier, dans l'émission Liberté sur Paroles (Aligre FM 93.1, tous les lundi matins, de 8 à 10 heures).
Pour découvrir ou réécouter l'émission : cliquez ici !

L'article (méchamment copié-collé, mais c'est pour la bonne cause !) : 

« Une petite ville de province, un retraité pétri de foi catholique… l’ambiance, dans les premières pages du livre de Jérémie Lefebvre, n’augure rien de palpitant…. Et pourtant ! Au fil des pages, les personnages se révèlent, tout en nuances, malgré le fait que chacun des trois principaux protagonistes soit étudié sous l’angle son rapport à la foi. C’est peut être cela la vraie réussite : échapper à la caricature, créer des perméabilités entre des êtres si différents, dans lesquels le lecteur peut alternativement se reconnaitre.
Et puis, là où l’on pense que rien ne peut arriver… les évènements s’enchainent… le dénouement étonne, les alternatives restent …

Dans le monde impitoyable de l'édition, qui gagne quoi ?

Dans une intervention effectuée lors du Salon du Livre, le Syndicat National de l'Édition a fait le point sur la répartition des coûts pour un livre vendu 10 euros en librairie, prix qui est à peu près le prix moyen d’un ouvrage vendu en France.Les chiffres parlent d'eux-même...
Sur ces 10 euros :
l’auteur touche 1,00 € ; l’éditeur, 1,50 € (création éditoriale, relecture, correction, mise en forme, maquettage, marketing, promotion commerciale, service de presse, vente de droits étrangers et de droits audiovisuels et frais de structure) ;l’imprimeur, 1,50 € (pré-presse - qui peut aussi être réalisé par le service de fabrication de l’éditeur - achat du papier et impression) ;le diffuseur et le distributeur perçoivent 1,70 € ; et le libraire, 3,80 € ;l’État récolte quant à lui 0,50 € de TVA.Mais ça, c'est la version classique, chez Lunatique, le plus gros du budget est consacré au choix des matériaux. L'imprimeur (mais pas seulement lui, qui doit partager son po…

Chers Lunatique, comment procédez-vous avec les journalistes ?

Pour ceux de notre connaissance, ça commence souvent par un petit coup de fil avant même que le livre soit édité. Il faut faire parler de soi longtemps à l'avance ! Puis, soit nous remettons le livre en mains propres, soit nous l'expédions par la Poste.Pour les autres journalistes, (dûment sélectionnés eu égard au sujet du livre proposé), nous dressons par e-mail une courte présentation de l'ouvrage avec communiqué de presse et extraits en pièces jointes en leur demandant s'ils seraient intéressés d'en savoir plus.
Ceux qui répondent "oui", n'écriront pas forcément une chronique, pour une raison X ou Y. Nous ne pouvons pas non plus leur forcer la main.Ensuite, il y a ceux dont on nous glisse le nom et qui attendent tel ou tel livre. Cela reste une collaboration ponctuelle, et pas toujours fructueuse. Rien ne garantit jamais un article.Enfin, il y a ceux qui repèrent un ouvrage sur notre site et nous le réclament. C'est flatteur, mais nous regardons…

Chers Lunatique, parlons diffusion et distribution

Avez-vous un diffuseur ?
Non ! Nous avons opté (provisoirement) pour l'autodiffusion, le temps de nous constituer un réseau de points de vente.  Nos livres sont donc essentiellement en vente sur notre site et sur Amazon.fr. Certains libraires nous contactent pour répondre à la demande de clients, mais ne cherchent pas à se constituer un petit stock, bien que nous leur soumettions systématiquement notre catalogue... Il arrive cependant que certains se montrent curieux.
Le choix d'un diffuseur n'est pas qu'une question de prix. Outre le fait que nous devons en chercher un en adéquation avec la taille de notre structure, notre catalogue doit répondre à leurs besoins. Qui plus est, il nous est demandé de fournir une liste de librairies avec qui nous avons l'habitude de travailler !

Quel tirage moyen effectuez-vous ?500 exemplaires pour les romans, 300 pour les nouvelles. Évidemment, des retirages sont toujours possibles (et même espérés!), mais cela limite les pertes (ret…

Cher Lunatique, comment sélectionnez-vous vos manuscrits ?

Au coup de cœur ! Cependant, nous n'acceptons que les œuvres de fiction, romans ou nouvelles : autrement dit, pas de théâtre, ni de poésie, ni d'essai, ni de manuel de bien-être, ni de recettes de cuisine (quoique peut-être qu'à titre personnel...), ni de sudoku ou autres jeux, ni de livres pour enfants, ni thrillers, polars ou romans fantastiques...


Il faut que les textes proposés, quel que soit leur nombre de pages (et ça va d'une dizaine à parfois plus de sept cents!) nous séduisent : en fait, nous sommes des lecteurs avant que d'être des marchands (aspect du métier qui nous avait quelque peu échappé avant de nous lancer!), et comme tout lecteur exigeant, nous aimons être surpris par le style, le sujet, la construction, l'humour ou l'humeur de l'auteur.


Nous n'avons pas de véritable ligne éditoriale et restons ouverts à toutes propositions originales et bien menées. Pour l'instant, notre petit comité de lecture est toujours unanime dans ses cho…

Lunatique sur les ondes

Vous pouvez découvrir ou réécouter l'enregistrement du 12 septembre 2011 de l'émission LIBERTE SUR PAROLES animée par Eugénie Barbezat, tous les lundi matins, de 8 à 10 heures sur ALIGRE.FM : Publier des livres est un métier d'art