Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2012

Who are you, Marlene Tissot ?

« Betty et John se sont rencontrés dans la chaleur bleutée d’un soir d’été. Love at first sight. De cette union merveilleuse et fulgurante est née Marlene. »
La suite, on la connaît dans les grandes largeurs (13,5 cm exactement) : Mailles à l'envers.Oui, mais en détail, ça donne quoi ? Pour le savoir, lisez la vie romancée de Marlene sur le site Lunatique.




Julia Germillon vit et travaille à Paris. Oui, et alors ?

Pour apprendre vraiment des choses intéressantes sur Julia Germillon, allez plutôt lire sa bio sur le site :

Le choix des libraires

Les libraires sont gourmands et se régalent d'une bonne Crêpe au chocolat :
Léna Ellka1) Qui êtes-vous ? !Je suis une femme qui se perd beaucoup dans la rue et même dans les vestiaires des piscines.
Je suis une femme qui aime les romans et les histoires. Et j'espère que je ne suis pas la seule.
Je suis une auteur pour la jeunesse... jusqu'à présent.
Et enfin, je suis une Bretonne qui a vécu six mois à Saint Domingue. Voilà la genèse du roman résumée en une phrase !
2) Quel est le thème central de ce livre ?Le fil conducteur de ce roman, c'est l'espoir. Dans les deux trajectoires qui se croisent, à 500 ans d'écart, les héros s'accrochent à l'espoir qu'ailleurs, ce sera mieux. J'ai voulu creuser cette idée simple et hédoniste : à force d'espérer et de se projeter dans l'avenir, on risque d'oublier de profiter du présent et c'est bien dommage.
Jerk voit le temps qui file, il espère pouvoir laisser une trace avant d'être trop vieux : u…

Une vie moins ordinaire

Stan de Marillac, c'est... à découvrir sur le site !

Pour le plaisir des yeux

cElle qui nous parle de son île

Ce que l'on sait de Léna Ellka, c'est qu'elle aime tellement les mots qu'elle en invente sans cesse de nouveaux pour amuser les enfants.Nous avons tout de même tenté de brosser un bref portrait de cet auteur bourré d'imagination et de talent : ici !


Férial en état de Grasse

Férial Hart expose au Palais des congrès de Grasse à partir du 13 février.



Pour en savoir plus : http://imago.blog.lemonde.fr/2012/01/21/ferial-hart-nostalgies-contemporaines/

La Crêpe passe à la casserole

Première critique du Goût de la crêpe au chocolat !

Si les Agents littéraires ne m’avaient pas proposé ce roman, il est probable qu’il n’aurait pas croisé ma route. En effet, ce site a été créé pour aider les éditeurs indépendants et les auteurs auto-édités à se faire connaître grâce au principe « une critique = un livre ». Enthousiasmée par ce projet, c’est avec plaisir que j’ai accepté de recevoir ce premier roman de Léna Ellka, publié aux éditions Lunatique.

Cet auteur relate dans ce récit deux destins, à deux époques assez éloignées, mais qui suivent une trajectoire semblable : un départ pour l’Ailleurs, avec l’espoir que ce sera mieux que l’Ici. Tandis que Jerk rêve sa crêperie sur la République Dominicaine, Luis, au 15e siècle, envoie ses songes dans l’Amérique récemment découverte par Christophe Colomb, terre encore vierge et inconnue pour ces Occidentaux chercheurs d’or et/ou doux rêveurs. Très vite, tous deux vont être confrontés à la réalité, souvent moins belle que leur espé…

L'explorateur existentialiste

Jérémie Lefebvre n'a pas fait qu'orchestrer la Danse avec Jésus. Écrivain, compositeur, infographiste, réalisateur de clips... il expose toutes ses casquettes et ses motivations ici.


Philippe, "bio", c'était pas son truc

À découvrir d'urgence, l'émouvant hommage des Lunatique à leur tout premier auteur, Philippe Guyral. Il n'aurait pas aimé voir son nom collé à "bio", alors au lieu d'énumérer les hauts faits de l'énergumène façon "sa vie, son œuvre", notre D-G s'est fendu d'une lettre aux lecteurs pour leur dire qui était Philippe dans la vie.

Le grand trait brun sur le côté, c'est une mollette. Ça veut dire qu'il y en a long à lire, mais vous ne vous en rendrez même pas compte tellement c'est bon !
C'est qu'a lieu l'événement...

Honneur aux dames

Que le sable m'emporte est une des nouvelles phares de la collection 36e Deux Sous. Il serait grand temps de vous présenter sa discrète auteur (non, pas "auteure", c'est trop moche !), Mael Le Guennec.
Vous n'arrivez pas à lire (normal, c'est fait exprès !), rendez-vous sur le site pour en savoir un peu plus.Et tant qu'à faire, profitez-en pour découvrir les extraits mis en ligne : sable, soleil, aventure, rien de tel pour combattre la grisaille hivernale !

La Véritable Histoire de la sienne

« Roman qui n'en est pas vraiment un et ressemblerait plutôt à une sorte d'assemblage de sketches venant ponctuer une journée ordinaire de Didier, ce héros du quotidien.Trentenaire des années 90, sans travail ni illusions, mais doté d'amis zonards et d'une imagination débordante, Didier émaille les pages de La Véritable Histoire de la mienne de réflexions judicieuses et lucides avec une gouaille et un bagou, qui ne laissent aucun répit aux zygomatiques du lecteur béat. Les bons mots s'entachent de gros mots, et les rires cèdent peu à peu le pas aux fêlures d'un auteur à vif, empêtré dans ses pitreries de clown triste. La Véritable Histoire de la mienne, c'est une mine d'or d'expressions dignes des grandes heures de l'Almanach Vermot, et le regret de ne pas avoir de Didier dans ses amis. » 
Critique recueillie sur le siteBabelio


Petits bouts de laine pour apprendre à tricoter avec Marlene

Vous pouvez vous faire une idée de ce que sera la mode de cet hiver avec quelques rangs de Mailles à l'envers, pris ici ou là.
Pour accéder à la page des extraits...

Tranches de vies

Parce que Funambules est chez l'imprimeur et doit paraître bientôt, il serait temps de faire connaissance avec quelques-uns des principaux personnages, histoire de ne pas avoir l'air idiot quand tout le monde ne parlera plus que d'eux !Vous trouverez sur le site de Lunatique une sélection d'extraits (Ben, Jane et Sara) en téléchargement, à déguster en avant-première.

Nouveau genre

À l'approche de nouvelles publications, le site Lunatique s'est offert une petite beauté : plus de pages (notamment des portraits d'auteurs avec des mots et des photos, et des liens tout jolis).

Allez y jeter un œil (beuark !) et dites-nous ce que vous en pensez !

La lettre de Yannick Poirier, libraire chez Tschann, Paris

La lettre de Yannick Poirier, libraire chez Tschann, Paris :
« Chers Tous, 


Le projet de loi de finances rectificative, voté en ce moment à l'Assemblée et déjà en discussion au Sénat met en place la nouvelle TVA réduite à 7%. Elle était à 5,5% jusqu'alors. 
Le livre est assujetti à cette TVA réduite. 


La rentabilité de la librairie française s'établit autour de 0,5% de son chiffre d'affaires avant impôt.
Cette fragilité l'empêche de résister au choc de cette progressivité du taux de 5,5 à 7. 


Alerté par l'ensemble des professions du livre, l'État commence à en prendre conscience.
Les députés et sénateurs auront ce mercredi, dans le cadre de la commission mixte paritaire qui se réunira, le pouvoir de proposer un changement de la loi. 


Le livre étant aussi un produit de première nécessité, l'affirmer à nos députés et sénateurs est vital ce samedi. 


Je vous invite à leur adresser ce message par courriel dès aujourd'hui :


“Madame, Monsieur, 


nous comptons sur votr…

Critique de Danse avec Jésus

Jérémie Lefebvre écrit des chansons. Il dit que c’est plus facile que les romans, je n’en suis pas si sûr. Dix ans après La Société de consolation(Sens&Tonka, 2000), peinture acide et moderne du monde de l’entreprise, il publie aujourd’hui un livre étrange, et cette étrangeté est son premier mérite.
Elle tient d’abord au sujet. Il ne faut pas se complaire dans les sentiers battus pour choisir comme personnages les membres d’un groupe de chrétiens adeptes du « renouveau charismatique », dans une petite ville de province. À dire vrai on commence par se demander un peu ce qu’on fait là, parmi tous ces braves gens qui n’ont que le Seigneur à la bouche et rêvent don de soi, conversions et grâce. Et puis on continue. Et même on y prend goût. On en vient à se plaire en leur compagnie, à être content de les retrouver. On se dit alors que Jérémie Lefebvre possède un talent particulier pour rendre attachants des personnages plus divers qu’il ne semble. Que son écriture élégante et classique,…