Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre, 2012

La musique des mots

Décidément, cette année, que de salons mêlant musique et littérature ! En effet, ce sera encore le thème de la 65e Journée Dédicaces qui se tiendra, samedi 1er décembre, à Sciences Po (27, rue Saint-Guillaume, 75007 Paris).
Le nom de Sarah Taupin apparaît dans la longue et prestigieuse liste des auteurs invités. Rendez-vous donc est pris pour un après-midi littéralement étourdissant et bourré de talents.
Pour rappel, Sarah signera également son recueil Il faut prévenir les autres le vendredi 30 novembre à la Fête de la roche.

Librairie coup de cœur : Liragif

Il y a des libraires malins et engagés qui furètent dans les petits salons en quête de nouveauté pour satisfaire une clientèle toujours plus friande de textes sortant des sentiers battus, doublés d'objets précieux au design aussi original que soigné. C'est le cas de Liragif qui était présent au salon Parlons Nouvelles en Vallée de Chevreuse le weekend dernier.Et ce qui devait arriver arriva : heureux habitants de Gif-sur-Yvette et alentours, vous pouvez désormais découvrir quelques-uns des titres inscrits au catalogue Lunatique, et non des moindres...

Sapristi ! Chat, alors !

Visiblement, Sapristi aime Éditions Lunatique.Sur la photo, on reconnaît Filles perdues (Stan de Marillac), Que le sable m'emporte(Mael Le Guennec) et Il faut prévenir les autres (Sarah Taupin).
Crédit photo : Séverine Capeille, Sistoeurs.net

Bon anniversaire, Denis !

Quel plus beau cadeau pouvions-nous offrir à Denis Tellier pour fêter son anniversaire ? Les compliments d'une lectrice inconnue, bien sûr !
Bon anniversaire, Denis !

A Mennecy et ça

Pour un salon littéraire sans fausse note, autant s'entourer de musiciens de talent.


http://www.salondulivreidf.fr
Éditions Lunatique aura sa petite table et sera accompagné :le samedi matin 8 décembred'Élodie da Silva (Mauvais Potage, sélection Prix de la Nouvelle, Décize 2013) et de Julia Germillon (Funambules, sélection Prix du Premier Roman, Chambéry 2013) ;
le samedi après-midi de Léna Ellka (Le Goût de la crêpe au chocolat, sélection Prix du Premier Roman, Chambéry 2013) et de Bertrand Ferrier (L'Homme qui n'avait pas de chat) ;
le dimanche matin de Sarah Taupin (Il faut prévenir les autres) ; et l'après-midi de Stan de Marillac (Filles perdues)
Tous les romans et nouvelles du catalogue seront bien évidemment exposés sous la bannière Lunatique.Venez nombreux nous voir, ça fait toujours plaisir !

Librairie coup de cœur : Librairie Lenoir

Une librairie se distingue non seulement par la qualité de son fond mais aussi (et surtout ?) par son libraire.M. Lenoir est un homme absolument délicieux, cultivé et, semble-t-il, toujours prêt à rire ; autant dire charmant. Et qui plus est accueillant. Car il a ouvert tout grand les portes de sa librairie (Lenoir, à Sedan) à Adrien de la vallée de Thurroch et lui a même trouvé une table où s'empiler  aux côtés d'autres Ardennais.Nous apprécions le geste.

Les mardis littéraires de Jean-Lou Guérin

Les mardis littéraires de Jean-Lou Guérin ont lieu tous les mardis à 20 heures 30 - Au 1er étage du café de la Mairie - place Saint Sulpice - Paris 6ème - Métro : Saint Sulpice.


La soirée est organisée autour d'un auteur dans un cadre chaleureux et convivial. Rencontrer des personnes qui, comme vous, sont passionnées de littérature. Présentation de l'auteur et de son livre. Lectures - débats - vente de livres - dédicaces.

http://lesmardisdejeanlou.blogspirit.com
Un homme chaleureux et attachant au service des auteurs, qui propose un rendez-vous unique et éclairant sur la littérature contemporaine.Les places sont chères, alors réservez votre mardi soir ! (Renseignements sur le blog de Jean-Lou).


La Roche Beau monde

À l'occasion de la Fête de La Roche 2012, Sarah Taupin dédicacera son recueil Il faut prévenir les autres le vendredi 31 décembre.
Programme des festivités

Beau livre + petit mot= Chouette idée de cadeau.Signature et chocolat chaud,on sait y faire à La Rochefoucauld !

Il y avait un monde flou à ce salon

Photos-souvenirs avec les moyens du bord...


Plus d'images sur le site de l'association Parlons Nouvelles en Vallée de Chevreuse.

Le monde de Sophie

Merci, Sophie, et toute l'équipe deParlons Nouvelles en Vallée de Chevreuse pour cette très belle troisième édition du Salon de Bures-sur-Yvette. Une organisation du tonnerre pour accueillir comme des rois auteurs et éditeurs, lecteurs et... public (oui, aussi !) : une journée mémorable pour tous, pleine d'animations (lectures, table ronde) et d'entrain, avec une flopée de gens passionnés et passionnants.
À tout seigneur tout honneur, commençons par Sophie Stern, l'organisatrice du salon mais pas que. Auteur d'un recueil de nouvelles remarqué, Femmes tortues, hommes crocodiles, Sophie prête sa plume à des revues de qualité telle que Brèves, entre autres, participe à, ou organise des lectures publiques et des tables rondes littéraires, rédige des articles sur ses livres coups de cœur, ou organise un salon où sont mis à l'honneur de vrais auteurs. Et tout ça avec le sourire.


Petit tour d'horizon d'éditeurs à connaître. Présentation et portraits à venir. Poi…

Nouvelles en musique

Demain, Éditions Lunatique étale fièrement ses livres sur un stand au Salon Parlons Nouvelles en Vallée de Chevreuse.Seront également présentes Élodie da Silva et Sarah Taupin pour signer leurs recueils respectifs, Mauvais Potage et Il faut prévenir les autres.

Librairie coup de cœur : Pippa

Située au cœur du Quartier latin, la librairie Pippa affiche une devanture toute pimpante et un slogan qui ne pouvait que nous séduire : « La librairie des éditeurs indépendants » (liste).
Mais l'originalité de cette librairie tient surtout à la générosité et au dynamisme de Brigitte Peltier :  Ainsi, sous la librairie se trouve une galerie qui accueille tout au long de l'année des expositions ponctuelles ou permanentes : photographie, peintures, sculptures, gravures.Pippa est aussi un point de relais littéraire (soirées de lancement, signatures...), «un petit QG pour les petits éditeurs, un était d'esprit, une ouverture sur le monde », et à l'origine d'un salon des indépendants (en juin, dans le 6ᵉ arrdt).
La librairie, couplée à l'association humanitaire SEME (Santé, Études, Musique, Espoir), héberge également une maison d'édition : les éditions Pippa.

Bref, cette librairie a tout pour nous plaire et plus encore : sa fondatrice, Brigitte Peltier, et son « ét…

André Arnold-Peltier, photographe

Trois jours de salon, ça peut s'avérer très long. À moins que vous ayez la chance d'être placé à côté d'un monsieur aussi charmant que talentueux et passionnant.

http://www.aarnold.fr
Allez faire un petit tour du côté de la photo de la semaine pour y admirer les époustouflants panoramiques, découvrez les petites scènes de Paris, ou... cliquez où vous voulez, de toute façon, tout est beau, sur le site d'André !
Les livres de photos d'André Arnold-Peltier sont publiés aux éditions Pippa.

« Les groupes de neo-metal peuvent aller se rhabiller. »

Dernier extrait de Fred Loramavant parution. On l'a découvert sur une presqu'île bretonne, on l'a suivi dans les théâtres parisiens, et on plonge avec lui au fond du trou... Visite guidée :

Le fond du fond
Mon petit ego désabusé en prend un coup quand la nacelle descend au fond de la mine. L’enfer. Le vrai. Mes petits malheurs de bandit des grands chemins à la sauce anarchiste du vingtième siècle font petits bras face au quotidien des mineurs dans la grande fosse ! Le musée de la mine de Lewarde. La première partie était sous les lumières, sans casque, et au son joyeux et engagé de la voix de Ségolène. Maintenant, place au réel. Sous terre. Un vieux mineur à la retraite refait son chemin quotidien. Son accent appuyé me fait manquer pas mal d’informations, mais je pige l’essentiel. Mes sens sont aux aguets. L’idée de la bande son qui reproduit les bruits des machines, c’est violent ! Les tympans en prennent un coup. Et dire que c’était permanent. Les groupes de neo-metal peuv…

Total book

Nous sommes heureux de vous annoncer la naissance d'un  blog de critique littéraire, Écran total :

Blog, certes, mais de qualité, puisque celui qui tient cette plume chatouilleuse n'est autre que Laurent Bettoni, écrivain, scénariste, auteur et compositeur.
Petit blog deviendra grand... nous n'en doutons pas. Et bravo, Laurent, pour ces chroniques anticulturelles (voir la définition du mot Culture telle que donnée par le Dictionnaire de la langue de bois...) !
Ne boudons pas notre plaisir avec cette redite de « La Mémoire d'Adrien » :

Autour de nous

On ne le répètera jamais assez, les salons sont non seulement l'occasion de rencontrer les lecteurs mais aussi (et surtout) de lier connaissance avec d'autres exposants.Il y a les stands autour desquels nous avons eu plaisir à papoter, où nous ne nous sommes pas privés de tripoter les livres, de caresser les papiers, et d'emporter les catalogues pour mieux les étudier (et éviter de se ruiner sur place !).



Il y a d'abord (de gauche à droite et de bas en haut) Aux Carnets du Dessert de Lune(aux titres et couvertures fort appétissants), les Éditions Manucius(sobriété et classicisme pour une présentation tout en élégance de textes de haute volée), les Éditions des Syrtes(littérature russe, bulgare, roumaine...), ou Attila (qui s'est fait une spécialité de dénicher des trésors "pirates, oubliés, ignorés").Difficile également de ne pas citer ces deux autres maisons de qualité :

Le nouvel AthanorLa Feuille de thé