Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2013

Fred Loram explore de nouveaux Terri(s)toires

Fred Loram en feuilleton ! Tout au moins les premiers chapitres, à découvrir sur le site Terri(s)toires.


Premier épisode du feuilleton littéraire consacré au deuxième roman écrit par ThierryMoral, FredLoram, qui suit l'errance d'un ex-taulard qui vient de retrouver sa liberté. Sous la forme d'un journal intime, on partage avec lui son isolement, ses galères quotidiennes et ses pensées acerbes sur le monde qui l'entoure. Fred Loram vient tout juste d'être libéré du pénitencier de Saint-Brieuc. Il se rend sur la presqu'île bretonne où il a passé son enfance et reprend ses marques avec la maison que sa grand-mère lui a léguée en héritage.Malgré le climat inhospitalier de la presqu'île bretonne où il tente de reprendre goût à la liberté, Fred Loram va faire des rencontres inattendues. Vont-elles l'inciter à se réinsérer dans une société qu'il déteste ?

Avec, en prime, une interview de Thierry :
Lire l'extrait in extenso.
Nous attendons déjà la suite !

« L'écriture, c'est une nécessité. », Élodie da Silva

À l'approche du Salon de la nouvelle de Decize (dans moins d'une semaine !), Le Journal du Centre s'intéresse aux auteurs sélectionnés.Élodie da Silva n'a pas coupé à l'interview, et l'intervieweuse n'a pas coupé ses réponses.
Lire l'article sur le site du JDC.
« Ce n'est pas une envie l'écriture, c'est une nécessité, ça grouille parfois pendant des mois et il faut faire le tri dans tout ce qui grouille, c'est une digestion difficile. »Rendez-vous dimanche prochain, à Decize, pour savourer le Mauvais Potage d'Élodie !

Mens sana in corpore sano

Le chapiteau sous lequel se tenait le petit salon du livre des Sportiviales, à Vitré, a fermé ses portes. Des organisateurs compétents et très présents, une équipe de bénévoles aux petits soins, et encore de bien belles rencontres : auteurs, illustrateurs, éditeurs et... visiteurs !Tout ça pour un rendez-vous fort sympathique. Retour en images sur ces deux jours :
Sous le chapiteau

Le stand

L'apéro de bienvenue avant le buffet

Faut bien s'occuper en attendant la réouverture des portes, non ?

Catherine Girard-Augry, monsieur et... Homâ !

Catherine a eu la gentillesse de nous faire cadeau d'une poésie, Les mains de femmes.

Le soleil, le soleil, le soleil !

Publik'Art d'aimer

« Violaine Bérot par sa plume rend Pénélope comme la plus belle des amoureuses. »« Et nous, lecteurs, on se régale de ce temps qui semble éternel et comme suspendu au-dessus de l’Homme. »« Un magnifique livre sur l’amour, le véritable amour, comme dans les contes, ou dans la mythologie…A lire avec la même passion que Pénélope ! »Pour lire l'intégralité de la chronique sur Pasmoins que lui, rendez-vous sur Publik'Art !

Avec, en prime, un extrait de la première page du livre :
Tu l’attends depuis tant de temps.Tu ne sais rien de lui.Des années et des années que plus personne ne l’a croisé.À chaque voyageur de passage sur ton île, tu demandes des nouvelles. Beaucoup, tu le sais, inventent des histoires, pour ne pas te faire de peine ou pour obtenir une récompense. Tu les écoutes tous. Tu n’arrives à croire en aucun.Des années de vide.Rien pour te permettre de le savoir plutôt mort que vivant, plutôt vivant que mort. Rien – que ton intuition.Avec ce rien, cette misère, trouver quand…

L'Homme qui ne faisait pas que chat

Trois samedis matin, Bertrand Ferrier a foulé la terre mayennaise pour animer un atelier d'écriture à La Baconnière.  À cette occasion, Ouest-France l'a soumis à la question.

article original
« Lunatique travaille sur des textes qui ne correspondent pas aux standards habituels, avec une utilisation du langage particulière. C'est ce que j'aime faire et que j'ai fait dans L'homme qui n'avait pas de chat. »

Loram sur les ondes

La semaine dernière, Thierry Moral accueillait un reporter de RPL99FM pour parler de son roman, Fred Loram.L'interview sera diffusée vendredi à9 h 30, dans le cadre de l'émission Première classe

Rappelons que nos deux gaillards ont une actualité très chargée en ce mois de mai : Cette semaine, outre un passage à la radio, ils seront à la librairie Les Lisières, à Roubaix, pour une rencontre-lecture-sourire-dédicaces, le 27 avril, à 17 h 00.
Ils s'immisceront, le 1er mai, à Arras, et déclineront la chaîne du livrele 12 mai, pour un café littéraire à Lambersart.

E.L.U. Salon de l'année à Orange

Organisé par l'association Expressions Littéraires Universelles, L'Antre des Livresest un salon faisant la part belle à l'édition indépendante.Le salon, cette année, se déroulera les 1er et 2 juin.
« Face aux 65 500 titres parus en 2012, les éditeurs indépendants, véritables artisans de la diversité littéraire tentent de résister, voire d’exister. Sur plus de 10 000 éditeurs en France, 6000 publient régulièrement et moins de 5 % sont visibles. Leur travail est pourtant de qualité et leur existence, souvent difficile, permet d’ouvrir le panorama littéraire et d’apporter une autre vision, un autre écho de ce qui nous est proposé de lire.

Depuis 6 ans, l’association « Expressions Littéraires Universelles » œuvre pour partager avec le public cette facette moins médiatique de l’édition. » (article in extenso)
Découvrez ici le programme détaillé de ces deux jours :

Oh ! Bah, ça, alors ?! « Samedi, 
11 h 30 – Lecture d’extraits de romans : éditions La Boucle, Lunatique, Elan Sud...…

5 mai 7

Le 5 mai, 7 auteurs sont invités à Decize par l'association Lire sous les Halles à l'occasion du deuxième Salon de la Nouvelle.

On en parle dans le Journal du Centre :
article en ligne
Lunatique a répondu présent et sera donc de la partie. Manière pour nous de soutenir un genre littéraire — la nouvelle — auquel nous accordons une large place dans notre catalogue.
Après le post dédié à Liredesnouvelles.com, laissons la parole à Nadine Janssens (Histoires marmonnées) :« La nouvelle n'est pas un genre très prisé, du moins dans la sphère francophone. Elle est souvent perçue comme un "roman de paresseux" ou un "roman embryonnaire", une esquisse. Mais il est aussi vrai que la nouvelle est un genre vivant qui n'entend pas se laisser cloisonner de la sorte entre "roman" et "poésie". »
« Le carnet et les instants a consacré un dossier à la "Nouvelle : un récit bref pour lecteurs patients". "Michel Lambert (nouvelliste, cofondat…

Des gourmandises à déguster sur place ou à emporter

Marlene TissotetViolaine Bérot seront les invitées du club de lecture initié par la librairie Des Gourmandises sur l'étagère, à Cesson-Sévigné, le mercredi 5 juin, à partir de 20 h 30.

Si les filles nous laissent en placer une, il sera peut-être même question des autres livres du catalogue, parce que, en tant qu'éditeurs de premiers romans nous serons là, bien sûr !

On veut Béthune !

La Fête internationale du livre de Béthune est organisée par le Centre littéraire Escales des Lettres.

Oh ! Mais qui trouve-t-on stand 16 ?Éditions Lunatique, quasi au cœur de l'action.En tout cas, pas loin de la scène littéraire du Nord-Pas-de-Calais !Seront également de la partie Thierry Moral, auteur autochtone,etson acolyteFred Loram.

Demandez le programme !