Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2014

Ah, ça Arras, ça Arras, ça Arras...

Pas de repos pour Lunatique le 1er mai ! Tant qu'à travailler, autant le faire confortablement installé dans un salon : Colères du Présent, où nous sommes déjà assurés de retrouver quelques joyeux drilles, par ailleurs éditeurs, et d'en découvrir de nouveaux.Notre invité du jour ? Thierry Moral, qui dédicacera son roman Fred Loram. Ce sera aussi l'occasion d'évoquer le prochain ouvrage à paraître, en juin, Phare intérieur.
A béto !

C'est un beau roman, c'est une belle histoire ♫♪♫

Aujourd'hui, dans la boîte aux lettres, 6 manuscrits : deux romans policiers ; un de toute évidence léger et humoristique ; un qui s'annonce d'emblée décalé ;des feuillets sans présentation (surprise, surprise !) ;et... une histoire d'amour qui apparemment se termine bien.

Tous nos vœux de bonheur aux amoureux !ღ +++ ღღ +++++ ღღღ ﻉ√٥ﺎ 2 ﻉ√٥ﺎ ٱ♥∞►♪♣♫☼◄

Du bon vent et un livre, what else ?

La météo ne fut guère clémente ce week-end à Vitré, mais la chaleur de l'accueil des organisateurs et bénévoles des Sportiviales a fait du salon du livre un endroit où il faisait bon être.Nous avons été gâtés et gavés, de vrais coqs « empâtés » !Sympathiques retrouvailles avec la facétieuse Catherine Girard-Augry, ou l'adorable Carmen Pennarun-Boucher qui tenait le stand des Penchants du roseau(Oui, Christian, tes livres étaient entre bonnes mains) :
Ou jolies découvertes, comme Carine Choupinsky et son univers créatif et coloré :
Et puis, plaisantes rencontres, comme le chaleureux Jean-Claude Royère ou le Vitréen Yann Venner.
Ne pas oublier non plus de louer la présence d'A. S. Nebojša, toujours pleine d'entrain et d'idées, qui aide à supporter ces longues journées à rester debout derrière un stand — un supplice pour qui ne tient pas en place.Pleine d'entrain, on a dit, Adeline ! Ah ! là, avec Jean-Louis, c'est mieux :Mais rien ne vaut la présence de Nicolas …

Gare aux livres !

Le salon du livre de Vitré ouvre ses portes demain, à 11 heures, place de la gare. Même si c'est un samedi, nous devrions être levés. Ce serait trop bête de manquer cette occasion unique dans l'année d'exposer dans sa propre ville !







« Pour sa quinzième édition, le festival du loisir sportif et culturel vitréen a concocté un riche programme.De la rando, des animations sportives de toutes sortes, des concerts, des expositions, un salon du livre... Les Sportiviales connaissent, chaque année, un vif succès auprès du public. Le rendez-vous se voulant d'abord festif et familial. Date à retenir: les 25, 26 et 27 avril. Temps fort cependant du programme: les Portes du trail pour lesquelles 300 coureurs sont attendus, samedi vers 20 h. Le circuit fera passer par les trois portes historiques de la ville, d'où son nom. »Ouest-France

« Le salon du livre se déroulera tout le week-end sous un grand chapiteau, place de la gare. Une soixantaine d'auteurs et illustrateurs sont at…

Comment casser la Barraqu'vel

Quelle soirée, samedi, au Barravel ! Normal, nous avions deux invités de marque, à commencer par Charlotte Monégier, venue parler de son très beau Petite Fille. Quelques mots à propos de l'histoire, sur la genèse du roman, un extrait lu eurent fait de conquérir les curieux venus à notre rencontre.

La soirée s'est poursuivie avec Christian Domec, digne représentant des Penchants du Roseauqui évoqua ses motivations et attentes du métier d'apprenti-libraire. Il fut également question des Sportiviales, ainsi que de prochaine édition des Lectures buissonnières.

Librairie coup de cœur : Le Failler

La librairie Le Failler est une librairie indépendante créée en 1925, autant dire une référence incontournable pour les Rennais, voire les Bretons de tous poils.Visite guidée
Beaucoup de Lunatique, gros (romans) ou petits (nouvelles), se terrent dans les rayons ou s'affichent sur les étals. Quelques titres ?






Nid une Nid deux, mais trente-six...ième Deux Sous !

« Quoi de mieux qu'une terrasse de café pour se replonger dans le beau récit de Pauline Louis^^. »
Photo et commentaire de Freddy Coudray

Laval'se des livres

Certes, le Festival du Premier Roman battait son plein sous le chapiteau, mais toute la ville de Laval était mise à contribution avec des stickers grandeur nature de lecteurs, des bibliopuces, des spectacles et des œuvres d'art intimement liées aux livres.

Une 22e édition qui a fait l'unanimité, tant du côté des auteurs invités que des exposants. Bravo à Lecture en Tête, à la librairie Corneille, aux bénévoles et, bien spur, au public venu en masse pour faire de ce rendez-vous mayennais un incontournable. C'est avec fierté — et le feu aux joues— que Lunatique a pris part à ce bel événement. Merci.