Articles

Lire c’est bien. Lire Monsieur Ernesto, c’est to-p.

« Et puis, l’arrivée des hommes dans les pantalons noirs qui moulent les fesses. On se demande toujours si ce sont des gentils ou des méchants. »

« Papa Papa, il est où Rip ? Maman Maman, pourquoi il est plus là le chien ? »

La Vie aventureuse des livres

« ... il a exhibé ma copie devant toute la classe. Elle était zébrée de rouge. »

« les délires des affreux qui tachent et pourrissent le monde de leur folie sanguinaire, avec leur cour de polichinelles cupides et tordus, imbéciles malsains au-delà du possible »

regarder, écouter, sentir, goûter, rêver une Afrique fière et captivante

un silex dans le fond de la poche

Dans une époque de démesure, l’économie a une grâce infinie.

Le succube du tyran en Pleine Page

« Vert » de nouveaux horizons

Art’Lire et écouter et voir et partager

La Poste m’a tueR

« sur ces flots poétiquement dévastateurs »

La Vie d’un livre

«  Sur les banquettes de moleskine »

Un parfum de souffre-douleur

La Nuit de la Vie des Livres

Une poignée de cailloux