Articles

« Ce n’est pas l’irrévocable qui coule entre les lignes sublimes de Marlene Tissot, mais l’encre qui condamne et dénonce l’indifférence et le déni »

Lunatique prend ses Quartier Latin

«  Le désespoir n'a pas de nom, pas de prénom. »

« Ce qui est réjouissant dans ce récit réduit à l’épure, c’est sa méchanceté. »

« L'auteur s'amuse à tordre le cou aux coups tordus tant attendus »

Conte cruel qui mord jusqu’au bout

Les Voix mortes virent au gris

« Tu ne te laisseras pas prendre en otage par ton imagination. »

« Plus envie de rire du tout. »

10/10